Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Améliorer les résultats en mathématiques : les apports de la neuroéducation et de la méta-analyse de Hattie

Le constat est simple et évident, depuis l’institutionnalisation des évaluations externes, certificatives ou non, les résultats des étudiants francophones en mathématiques sont catastrophiques !

Une fois le constant posé, que pouvons-nous y faire en tant qu’enseignant ?

Au gré de mes lectures, je vais tenter de relever les suggestions des uns et des autres.

Lire la suite

Méta-analyse de John Hattie

Hattie dénonce le fait qu’en éducation, sous prétexte que chaque apprenant est différent, on ignore les résultats de recherches indiquant des pistes pour soutenir l’apprentissage.

Il a réalisé une méta-analyse (rassembler et analyser de façon très rigoureuse les résultats d’un nombre important d’études traitant d’un sujet commun) synthétisant plus de 50 000 études en éducation (près d’un milliard d’étudiants).

Lire la suite

Mieux apprendre ?

Eric Gaspar, à l’origine de Neurosup,  s’inspirant de quelques constats des neurosciences propose quelques pistes :
Le cerveau stocke facilement l’information mais il l’efface tout aussi facilement (plasticité cérébrale) et il existe trois types de mémoire entre lesquelles le cerveau fait des aller-retours : mémoire sensorielle (stockage < 1s), mémoire de travail (quelques secondes, quelques minutes et ne peut accueillir que +/- 7 informations isolées) et mémoire à long terme (jusqu'à des années).

Lire la suite

Drill ou non ?

La recherche nous apprend que les exercices de « drill » peuvent améliorer les performances des élèves du secondaire (l’efficacité reste à démontrer au primaire) mais leur efficacité est liée à la manière dont ils sont dispensés !

Ainsi, ces exercices de « drill » doivent :

  • ne pas être trop nombreux;
  • être de difficultés croissantes;
  • être accessibles à l’élève pour éviter tout découragement;
  • être dispensés le jour-même en classe puis espacés dans le temps (au minimum 4-5 jours après la première séance);
  • être régulièrement travaillés jusqu’à l’évaluation finale;
  • être liés aux connaissances antérieures de l’élève;
  • se baser sur une synthèse personnelle des notions vues en classe, garante de l’efficacité de l’apprentissage permettant une réorganisation des connaissances et une meilleure mémorisation.

Source : http://psi.sagepub.com/content/14/1/4

Lire la suite