Rétroaction (feedback)

La rétroaction (ou le feedback) que vous offrez à vos élèves constitue une composante essentielle du processus d’apprentissage. Non seulement la rétroaction est reconnue pour assurer une progression des apprentissages et affecter la motivation des étudiants, mais elle contribue aussi à maintenir leur engagement et à soutenir leur persévérance dans les tâches d’apprentissage complexe (Wiliam, 2010).

Pour être efficace, une rétroaction doit permettre à l’élève de faire le point sur ses connaissances et de réfléchir aux processus qui l’ont mené à trouver, ou non, la bonne réponse. Pour ce faire, elle doit lui donner des pistes d’approfondissement sur quatre dimensions de son travail ou de ses productions (Rodet, 2000).

Rétroaction = Comment l’étudiant fait ? + Commet peut-il faire mieux ?

  1. Cognitive :
    • corriger les erreurs;
    • préciser ce qui manque;
    • souligner la justesse des réponses.
  2. Méta-cognitive :
    • valider ou non le processus de résolution utilisé;
    • proposer d’autres méthodes pour arriver à la solution.
  3. Méthodologique :
    • qualifier la structure générale du travail;
    • commenter l’utilisation des stratégies d’organisations du contenu (tableaux, schémas, figures, etc.).
  4. Affective :
    • complimenter les efforts;
    • confirmer les principaux apprentissages réalisés.

Le Réseau d’Information pour la Réussite Educative (RIRE) propose un dossier très complet sur le sujet : http://rire.ctreq.qc.ca/2016/12/retroaction-dt/

Sources : Université de Laval et RIRE.

Lire la suite

Dudamath – Géométrie

J’ai déja réalisé deux articles sur Dudamath (environnement intégré pour l’exploration interactive des concepts mathématiques et la résolution de problèmes).

Ce troisième porte sur le nouvel outil de géométrie. Il est assez aisé d’y tracer un triangle, d’en modifier l’amplitude des angles ou longueur des segments. Une fois la construction réalisée, vous pouvez exporter une image au format PNG.

J’ai tenté de le prendre en défaut lors d’une construction, sans succès…

Lire la suite

Recommandations pour la classe issues de la recherche sur la charge cognitive

La théorie de la charge cognitive a émis un certain nombre de recommandations concernant des techniques d’enseignement directement transférables à la classe.

Effet d’exemple travaillé

Un «exemple travaillé» est un problème qui a déjà été résolu par l’enseignant et présenté à l’apprenant, chaque étape étant entièrement expliquée et clairement montrée.

L’«Effet d’exemple travaillé» montre que les apprenants, qui reçoivent des exemples travaillés pour étudier, ont un meilleur rendement lors des tests ultérieurs que les apprenants qui sont tenus de résoudre eux-mêmes des problèmes équivalents (Carroll 1994; Cooper & Sweller 1987; Sweller & Cooper 1985).

La raison, selon la théorie de la charge cognitive, en est que la résolution de problèmes non guidés est difficile pour la mémoire de travail, inhibant la capacité de l’apprenant à transférer l’information dans sa mémoire à long terme. L’apprenant peut effectivement résoudre le problème, mais parce que leur mémoire de travail est surchargée, il ne se souvient pas de la règle qui lui permettrait de résoudre rapidement le même problème à l’avenir.

Lire la suite

Utiliser GeoGebra pour explorer les fonctions (2)

Suite à l’article du 5 juin 2017 « Utiliser GeoGebra pour explorer les fonctions« , je poursuis l’utilisation de GeoGebra pour explorer les fonctions.

Dans le programme de 468-2015-204 de Wallonie-Bruxelles-Enseignement, on peut trouver le point suivant :

Voici un exemple  d’utilisation pour 4UAA4 – Fonctions de référence.

Lire la suite