Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Une progression d’apprentissage des équations du premier degré à une inconnue (1)

La résolution des équations constitue une étape importante dans le cursus scolaire des élèves du premier degré de l’Enseignement secondaire. Or, pour un grand nombre de débutants, plusieurs difficultés apparaissent dans la compréhension des concepts de base et des techniques de résolution. Certains en arrivent à appliquer aveuglément des procédures dont ils ne maîtrisent en aucune manière les fondements (inconnue, solution, sens de l’égalité, sens de la lettre, etc.).

Intuitivement, l’élève peut résoudre des équations :

  • Par substitution, il est capable de trouver comme solution 15 à l’équation Latex formula.
    Dans le fondamental, il a déjà été amené à solutionner des exercices du genre Latex formula.
  • Par recouvrement, il peut trouver la solution de Latex formula en résolvant Latex formula.

Pour aller plus loin, l’élève doit intégrer :

  • Le sens de l’égalité : au sortir du fondamental, l’élève n’a qu’une conception arithmétique du signe d’égalité. Le signe « = » a été utilisé uniquement pour présenter le résultat d’un calcul.
    Latex formula.
    Pour preuve, il n’est pas rare d’observer Latex formula.
  • Le sens de la lettre : dans les équations, la lettre représente un nombre inconnu alors que dans le calcul algébrique, elle est le représentant quelconque d’un ensemble de nombres.
  • La signification de « solution d’une équation ».

Un plan d’action sur deux ans :

  • 1e année du secondaire :
    • utiliser les graphes;
    • bien installer les sens de la lettre et de l’égalité;
    • aborder uniquement des équations avec des nombres naturels ou des nombres entiers du type Latex formula,  Latex formula et Latex formula.
    • contrairement aux idées reçues, ne pas débuter par de la résolution de problèmes;
    • ne pas formaliser.
  • 2e année du secondaire :
    • passer du graphe à une résolution plus classique;
    • ne jamais parler de « changement de membre »;
    • aborder les équations avec des nombres entiers, des fractions, suppression de parenthèses et distributivité au moment opportun.

Dans le prochain article, nous proposerons des situations et exercices répondant à ces critères.

Sources : 

Huin Fabrice

Huin Fabrice

Enseignant - Auteur Editions Van In - Microsoft Innovative Educator Expert

mathematices-be has 133 posts and counting.See all posts by mathematices-be

Une pensée sur “Une progression d’apprentissage des équations du premier degré à une inconnue (1)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.