Rétroaction (feedback)

La rétroaction (ou le feedback) que vous offrez à vos élèves constitue une composante essentielle du processus d’apprentissage. Non seulement la rétroaction est reconnue pour assurer une progression des apprentissages et affecter la motivation des étudiants, mais elle contribue aussi à maintenir leur engagement et à soutenir leur persévérance dans les tâches d’apprentissage complexe (Wiliam, 2010).

Pour être efficace, une rétroaction doit permettre à l’élève de faire le point sur ses connaissances et de réfléchir aux processus qui l’ont mené à trouver, ou non, la bonne réponse. Pour ce faire, elle doit lui donner des pistes d’approfondissement sur quatre dimensions de son travail ou de ses productions (Rodet, 2000).

Rétroaction = Comment l’étudiant fait ? + Comment peut-il faire mieux ?

  1. Cognitive :
    • corriger les erreurs;
    • préciser ce qui manque;
    • souligner la justesse des réponses.
  2. Méta-cognitive :
    • valider ou non le processus de résolution utilisé;
    • proposer d’autres méthodes pour arriver à la solution.
  3. Méthodologique :
    • qualifier la structure générale du travail;
    • commenter l’utilisation des stratégies d’organisations du contenu (tableaux, schémas, figures, etc.).
  4. Affective :
    • complimenter les efforts;
    • confirmer les principaux apprentissages réalisés.

Le Réseau d’Information pour la Réussite Educative (RIRE) propose un dossier très complet sur le sujet : http://rire.ctreq.qc.ca/2016/12/retroaction-dt/

Sources : Université de Laval et RIRE.

Huin Fabrice

Huin Fabrice

Conseiller pédagogique mathématiques DI, à Wallonie-Bruxelles Enseignement – Auteur Editions Van In – Microsoft Innovative Educator Expert

mathematices-be has 93 posts and counting.See all posts by mathematices-be

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *